Normes

Les normes EN et ISO

Normes textiles

Les obligations de l’employeur

Article R.4321-4 du code du travail

“L’employeur met à la disposition des travailleurs, en tant que de besoin, les équipements de protection individuelle appropriés et, lorsque le caractère particulièrement insalubre ou salissant des travaux l’exige, les vêtements de travail appropriés. Il veille à leur utilisation effective”.

Article R.4323-95 du code du travail

“Les équipements de protection individuelle et les vêtements de travail mentionnés à l’article R. 4321-4 sont fournis gratuitement par l’employeur qui assure leur bon fonctionnement et leur maintien dans un état hygiénique satisfaisant par les entretiens, réparations et remplacements nécessaires. Ces dispositions ne font pas obstacle aux conditions de fournitures des équipements de protection individuelle prévues par l’article L. 1251-23, pour les salariés temporaires”.

Article L.4122-2 du Code du Travail

“Les mesures prises en matière de santé et de sécurité au travail ne doivent entraîner aucune charge financière pour les travailleurs”.

Contraintes renforcées sur les vêtements de sécurité dits EPI

Article R.4322-1 et 2 du Code du Travail

En matière d’EPI, l’employeur a l’obligation de veiller à leur maintien en état de conformité et de remplacer tous les EPI détériorés.

Les Équipements de Protection Individuelle (EPI) font également l’objet d’une obligation renforcée de traçabilité des nettoyages. En cas de contrôle, l’employeur doit fournir un registre tenu à jour faisant état du nombre de nettoyages effectué sur chaque vêtement…

Les différentes normes des vêtements Cepovett Safety

EN ISO 20471

PROTECTION POUR SIGNALER LE PORTEUR DE JOUR COMME DE NUIT

Vêtements à haute visibilité sont destinés à rendre perceptible leurs utilisateurs des conducteurs de véhicule ou d’autres équipement mécaniques.dans toutes les conditions de luminosité de jour comme de nuit dans la lumière des phares d’un véhicule.

La classe du vêtement est déterminée à l’aide de 2 critères :

  • La surface de tissu fluorescent (Jaune, Orange ou rouge)
  • La surface de bandes ou matières rétro réfléchissantes
Picto de la norme textile EN 11612

EN ISO 11612

PROTECTION CHALEUR ET FLAMMES

Vêtements offrant des propriétés de propagation de flamme limitée et ou le porteur peut être exposé à une chaleur émise par: rayonnement, convection, contact ou à des projection de métal en fusion

Picto de la norme textile EN 13034

EN ISO 13034

PROTECTION LIMITÉE CONTRE LES PRODUITS CHIMIQUES LIQUIDES

Ces vêtements de protection sont conçus pour être utilisés en cas d’exposition probable à de légères pulvérisations ou éclaboussures de produits chimiques liquides, contre lesquelles une barrière totale n’est pas nécessaire.

Picto de la norme textile IEC 61482

IEC 61482

PROTECTION DANGERS THERMIQUES D’UN ARC ÉLECTRIQUE

Vêtements destinés à protéger contre les risques thermique d’un arc électrique lors d’intervention sous tension.

  • La valeur ATPV représente l’énergie thermique maximale pouvant être supportée par le vêtement avant que l’utilisateur ne souffre de brûlures au deuxième degré.
  • La valeur EBT représente la plus haute valeur d’exposition à l’énergie qu’un tissu peut supporter avant de montrer des signes de rupture.
    ces vêtements ne sont pas Isolants, lis ne protègent donc pas des risques d’électrocutions.
Picto de la norme textile EN 14404

EN 14404

PROTECTION DES GENOUX

Ces 2quipements sont destinés à protéger les personnes travaillant à genoux.

  • 4 types de protection
  • 3 niveaux de résistance de perforation

Pour avoir une protection efficace, il faut un pantalon ou une combinaison avec le type de protection adéquat.
Certification vêtement+ protection

Picto de la norme textile EN 14058

EN 342

PROTECTION CONTRE LE FROID INF/OU = – 5°

Vêtements de protection destinés à protéger le corps contre les environnements froids – Humidité et vent avec température inférieure ou égal à -5 °C.
Codification des performances sous la forme de 4 indices :

  • Y : Valeur de l’isolation – Test mannequin en mouvement – lcler
  • Y : Classe de perméabilité à l’air-AP
  • WP : Pénétration d’eau (facultatif)
  • Le X indique que l’article d’habillement n’a pas été soumis à essai
Picto de la norme textile EN 343

EN 343

PROTECTION CONTRE LES INTEMPÉRIES

Vêtements de protection destinés à protéger contre les intempéries (pluie, neige), brouillard et humidité au sol.
Codification des performances sous la forme de deux indices :

  • X : Classe de résistance à la pénétration d’eau 11 à 4)
  • Y : Classe de résistance à la vapeur d’eau (1 à 41
  • R : Facultatif : Vêtement prêt à porter contrôlé sous simulateur de pluie
  • R sera remplacé par X si le vêtement n’a pas été soumis à essai

Ces vêtements doivent avoir des coutures étanchées.

Picto de la norme textile EN 17353

EN ISO 17353

PROTECTION POUR SIGNALER LE PORTEUR DANS DES SITUATIONS DE RISQUE MODÉRÉ

La norme EN 17353 détermine la conception des vêtements professionnels et non professionnels comportant des bandes rétro réfléchissantes et une matière fluorescente non intégrées dans la norme des tenues Haute Visibilité EN 20471.

Picto de la norme textile EN 11611

EN ISO 11611

SOUDAGE TECHNIQUES CONNEXES

Vêtements destinés à protéger contre : les petites projections de métal en fusion, contact de courte durée avec une flamme, chaleur radiante provenant de l’arc ou projection de métal en fusion, contact accidentel et de courte durée avec une partie sous tension d’un poste de soudage (100V max).

Picto de la norme textile EN ISO 14116

EN ISO 14116

PROTECTION CHALEUR ET FLAMMES

Vêtements destinés à protéger contre tout contact occasionnel et de courte durée avec de petites flammes dans des conditions ne présentant pas de risque thermique significatif et en l’absence d’autres types de chaleur.

Picto de la norme textile EN 1149-5

EN 1149-5

PROTECTION CHARGES ÉLECTROSTATIQUES

Vêtements dont les matériaux et la conception permettent en complément d’un système de mise à la terre d’empêcher les décharges incendiaires dans des atmosphères explosives. Propriétés électrostatiques obtenues par traitement ou ajout de fibres conductrices (inox, carbone… )

Picto de la norme textile EN 14058

EN 14058

PROTECTION CONTRE LES CLIMATS FRAIS (JUSQU’À -5°)

Vêtements de protection destinés à protéger le corps contre les environnements modérément froids -Température jusqu’à -5 °C.

Codification des performances sous la forme de 5 indices :

  • Y : Classe de résistance thermique – Rct
  • Y : Classe de perméabilité à l’air -AP
  • Y : Valeur de l’isolation – Test mannequin immobile – lcler
  • WP : Pénétration de l’eau facultatif
  • Le X indique que l’article d’habillement n’a pas été soumis à essai
Picto de la norme textile EN ISO 27065

EN ISO 27065

PROTECTION CONTRE LES PESTICIDES

Vêtements de performance pour les vêtements portés par les opérateurs, appliquant des pesticides et pour les travailleurs agricoles.

3 niveaux de protection :

  • Cl
  • C2 essai au brouillon de faible intensité
  • C3 essai au brouillon d’intensité élevé
Picto de la norme textile EN 15797

EN 15797

LAVAGE INDUSTRIEL

  • 3  programmes de lavages différents
  • 2 méthodes de séchage tambour ou tunnel
Logo ATEX

Logo ATEX

Le logo ATEX apposé sur la manche du vêtement est un logo commercial uniquement visuel permettant d’identifier les EPI disposant de la norme 1149-5 dans la gamme CEPOVETT SAFETY.

EN ISO 13688

(remplace la norme EN 340)

Vêtements de protection – Exigences générales

Cette norme spécifie les exigences générales de performance :

  • Ergonomie
  • Innocuité
  • Désignation des tailles
  • Vieillissement
  • Compatibilité des vêtements portés en ensembles ou avec d’autres EPI
  • Marquage
  • Informations fournies pas le fabricant (notice et vignette)

La norme EN ISO 13688 n’est jamais utilisée seule et ne permet pas de qualifier une protection.

Documents et marquage

Comment lire une étiquette CE ?

Un vêtement EPI comporte une étiquette CE, et doit être livré avec une notice d’utilisation. Les organismes notifiés en charge des certifications délivrent au fabricant une AET (Attestation d’Examen de Type) propre à chaque vêtement certifié. Pour les EPI de catégorie 3 (risques mortels), il existe également un contrôle module C2 ou module D. La cohérence entre ces documents est déterminante pour une certification officielle.